Le Vapoteur Français utilise des cookies pour un service optimal. En continuant à naviguer sur le site vous acceptez leurs utilisations. En savoir +

Top ventes

La cigarette électronique en 8 idées reçues !

La cigarette électronique en 8 idées reçues !

Les idées reçues sur la vape, y’en a un sacré rayon. Voici les vrais et fausses informations sur la ecigarette.

1. Vapoter est moins nocif que fumer – VRAI

La cigarette électronique est composée à environ 95% de propylène glycol et/ou de glycérol (qui permettent la production de vapeur), d’arômes (tabac, fruits, menthe, etc.) et généralement de nicotine à des taux variables.
Toutefois, une vapoteuse ne provoque pas de combustion et par conséquent, elle ne ne délivre ni goudrons ni monoxyde de carbone, deux substances toxiques principales du tabac brûlé.

2. La ecigarette aide à arrêter de fumer – VRAI et FAUX

Après une première phase de méfiance ces dernières années, la cigarette électronique est aujourd’hui considérée comme un outil de lutte efficace contre le tabagisme, infiniment moins dangereux que le tabac.

Avec la ecig, en plus de la nicotine, tu conserves le geste habituel du fumeur et la vapeur rappelle la fumée de cigarette. La cigarette électronique a prouvé son efficacité. En effet, les deux tiers des vapoteurs ont arrêté de fumer ou ont diminué leur consommation tabagique grâce à la e-cigarette. Avec le vapotage, tu peux ajuster le taux de nicotine, choisir tes saveurs et utiliser ton matériel selon tes besoins.

Cependant, il y a plusieurs raisons qui peuvent mener à un échec :

  • La motivation d'arrêter de fumer doit être importante et faire partie intégrante du processus de sevrage.

  • Le matériel, s'il ne convient pas à ta façon de fumer, peut aussi entraîner un échec. De plus, l’autonomie de la batterie est un facteur primordial.

  • Le choix d’un eliquide qui te contentera à la fois en terme de sensation avec le bon taux de nicotine et de vape avec un goût qui te plaît.

3. On ne connait pas les effets de la cigarette électronique à long terme – VRAI

Toxicité chronique, effets cancérogènes, effets sur la reproduction… À ce jour, aucune étude n’a pu soutenir ces « suppositions » néfastes concernant la vapoteuse. D’autres recherches continuent d’être menées afin de connaître tous les effets à long terme sur la santé.

À l’heure actuelle, bon nombre de scientifiques considère les nouveaux moyens technologiques de consommer du tabac, telle que la ecigarette, comme les outils d’avenir de la lutte contre le tabagisme.

4. La vapoteuse coûte moins cher que la cigarette classique – VRAI

Le paquet de cigarettes devrait prochainement passer à 10 euros. Donc si tu fumes environ 4 paquets par semaine, tu auras dépensé près de 40 euros en 1 semaine : une petite fortune !

Fais le calcul avec l'achat de ton appareil et des eliquides... Avec la e-cigarette tu réalises des économies à coup sûr.

5. On ne sait pas ce qu’il y a dans une cigarette électronique – FAUX

Stop à cette idée reçue qui concerne surtout les eliquides. Nous connaissons parfaitement la composition d’un eliquide et d’une cigarette électronique. En effet, en France, il est obligatoire que chaque liquide ait un étiquetage précis. De plus, les fabricants et les vendeurs détaillent chaque produit sur leur site. En boutique, il te suffit de questionner le vendeur.

6. Vapoter incite les jeunes à fumer – VRAI et FAUX

L’un des principaux arguments soutenus par les anti-cigarette électronique est qu’elle serait une porte d’entrée dans le tabagisme, créant ainsi l’effet inverse recherché.

Une étude américaine, réalisée auprès de 17 000 adolescents, et publiée en 2017 dans le Journal of the American Medical Association, démontre que le fait de vapoter entraînerait une plus forte probabilité de s’essayer au tabagisme.

Toutefois, il est nécessaire de vérifier ces conclusions et à l’heure actuelle, selon plusieurs études françaises, la cigarette électronique semble plutôt être une solution de sortie du tabagisme qu’une porte d’entrée.

7. La ecig provoque une dépendance – VRAI et FAUX

La dépendance physique à la nicotine est variable d'un individu à l'autre. Elle peut durer 10 à 30 jours, mais elle peut aussi être plus longue... La durée du sevrage est en moyenne de 2 à 3 mois.

8. Le vapotage passif est dangereux pour l’entourage – FAUX

De nombreuses études récentes ont prouvé l’absence de nicotine dans la vapeur expirée par un vapoteur, contrairement à la fumée de cigarette.